Rome (Italie). En vue du XXIVème Chapitre Général, les jeunes et les laïcs ont été interpellés par un sondage en ligne, sur la façon dont les communautés et les œuvres des Filles de Marie Auxiliatrice sont génératrices de vie et d’espoir.

Depuis le 11 septembre 2021 le XXIVème Chapitre Général est en cours à la Maison Générale FMA à Rome et les jeunes continuent à y être présents, en interpellant les Membres du Chapitre Général sur le cheminement avec les jeunes afin de générer vie et espoir dans le monde.

Une jeune de la Province de la Sainte Famille – Lombardie et Suisse (ILO) – Conférence Interprovinciale Moyen Orient Europe (CIME) – partage ses attentes et ses rêves sur la mission de l’Institut FMA.

Qu’est-ce qui te tiens à cœur et que veux-tu proposer au Membres du Chapitre Général réunis à Rome afin de projeter l’Avenir de l’Institut FMA ?

« Aujourd’hui, comme à la Fête des Noces de Cana, nous recevons l’invitation de Marie : ‘’Faites tous ce qu’Il vous dira’’. Je l’ai reçu aussi un jour il y a trois ans et depuis ce moment je sens que cette invitation se répète souvent dans ma vie.

J’étais arrivée à Milan depuis quelques mois, j’avais à peine plus de 19 ans, originaire d’une petite ville de province et j’étais catapultée dans le fouillis rapide des rues et des relations de la ville métropolitaine. J’ai contacté la Conseillère de la Pastorale des Jeunes et je lui ai demandé de participer à quelques activités. Je voulais quelque chose de plus outre aux études et je connaissais le charisme et le style salésien depuis les années du Lycée. Je me souviens encore de ce jour, excitée… Pourtant là je me suis sentie accueillie par l’Institut qui a su voir le ‘’point accessible au bien’’ en moi.

Au cours de ces trois ans, j’ai eu la joie d’être la formatrice des adolescents à l’Ecole des Animateurs : on m’a donné la possibilité de me former, de faire ‘’fructifier mes talents’’ dans le domaine artistique, avec l’écriture de textes, le montage de quelques vidéos et bien d’autres services. Vraiment un moment d’une grande intensité, où tout ce que j’ai étudié au cours de ces années, dans le domaine théâtrale et performatif, a acquis un sens différent et authentique, parce qu’au service des autres et pour louer et remercier du temps qui nous est donné.

Je remercie l’Institut parce qu’il permet, à nous les jeunes, d’être nous-mêmes réellement, avec nos talents et aussi nos fragilités, de Le suivre et de suivre son dessein pour nous, d’une manière actuelle, avec le langage de notre temps, en se tenant à côté des jeunes pauvres en ressources spirituelles et morales, tièdes à vivre le meilleur de la vie.

Je propose, donc, précisément en vertu du charisme avec lequel les Filles de Marie Auxiliatrice et les Salésiens illuminent le monde, le témoignage de pouvoir être proche des derniers. Il existe, au sein de l’Institut FMA, des familles d’accueil, des centres d’accueils, de services et d’assistance pour les jeunes les plus en difficulté. L’amour avec lequel ces jeunes et ces enfants sont suivis témoigne de l’amour gratuit du Seigneur. Mon rêve est que tous les pauvres puissent être atteints par vous, FMA et par nous les jeunes qui opérons avec vous.

Parfois, ces réalités de pauvreté sont peu connues des jeunes et des adolescents les plus engagés. J’ai vécu des expériences dans le VIDES et je sais à quel point elles sont importantes et formatrices, mais si je regarde les adolescents que j’accompagne, j’imagine combien il est difficile pour eux de trouver quelqu’un qui puisse leur proposer ce que j’ai choisi de rechercher.

Je pense qu’il pourrait être important, au niveau éducatif, de savoir qu’aujourd’hui encore, au sein de notre Famille Salésienne, il y a quelqu’un qui ‘’va à visiter les jeunes en prison’’ comme le faisait Dom Bosco, dans les prisons du monde d’aujourd’hui » (M.A.S.)

2 COMMENTAIRES

  1. Me ha encantado la experiencia de esta joven. Necesito acudir más al Señor y que renueve mi corazón. Mi pasión apostólica por los jóvenes.

  2. Al sentirse los jóvenes escuchados y hacerlos protagonistas nuestro carisma crecerá, nosotras las FMA tenemos el reto de seguir viendo en ellos la luz para responder a la nueva contemporaneidad.
    Unidas en oración rogamos al Espíritu Santo, continúe derramando sus dones de sabiduría y fortaleza. Que la presencia de la Virgen en este momento este actuando entre las hermanas capitulares. En la distancia que nos une. Colegio de María Auxiliadora – Casa Central Bogotá

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.