Rome (Italie). Janvier 2021 commémore le 95e anniversaire de l’entrée de la Servante de Dieu sr. Antonieta Böhm dans l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, pour son étape du postulat. Cet anniversaire est significatif, car il marque le début de son parcours de formation et son chemin vers la Sainteté.

Née le 22 septembre 1907 à Bottrop, en Allemagne, une ville du nord entre la Rhénanie et de  la Westphalie. Après la mort de ses parents Antonieta vit avec son frère à Essen Borbeck et fréquente l’oratoire des Filles de Marie Auxiliatrice. Elle meme raconte  : « Dans cette cour, il y avait environ six cents filles et garçons qui couraient, jouaient, chantaient. » Ici, elle connaît les FMA, elle est fascinée et grandit en elle le désir de les suivre et d’être comme elles.

La chronique de la Maison de Marie Auxiliatrice d’Essen Borbeck rapporte: «25 Janvier 1926. Notre Révérende Directrice Sr. Alba Deambrosis se rend à Eschelbach pour accompagner 7 candidates désireuses de devenir Filles de Marie Auxiliatrice. Sr. Alba Deambrosis, missionnaire italienne, était partie avec cinq autres religieuses en 1922 pour fonder la première œuvre des FMA en Allemagne.

Sœur Antonieta parle souvent de Don Bosco et invite à l’imiter

Cet aspect ressort également de ses écrits autobiographiques : elle indique la date de son entrée à l’Institut le 31 janvier 1926, alors que dans les archives officielles apparait le 29 janvier et dans les chroniques  le 1er février. La chronique de la maison décrit un bref compte rendu du rite de l’imposition de la médaille :

« 1er février: Imposition de la médaille de Marie Auxiliatrice aux postulantes. Le Provincial salésien Don Franz Saverio Niedermayer, est venu  exprès de Munick pour cette occasion afin de  présider la cérémonie. Les Postulantes, réunies dans la chapelle le matin, écoutaient avec beaucoup d’intérêt et de plaisir la parole du supérieur bien-aimé. Il leur a conseillé de se mettre immédiatement avec une grande diligence à étudier pour acquérir l’esprit de Don Bosco, notre Fondateur et Père afin de correspondre dignement à la grâce de la vocation ».

Ce jour-là commence son voyage vers la Sainteté

L’exhortation de Don Niedermayer reste gravée dans l’esprit et le cœur de Sr. Antonieta tout au long de sa vie. D’origine allemande, Franz Xaver Niedermayer avait étudié la théologie en Italie, où il était devenu salésien et prêtre. En 1916, il est le pionnier de l’oeuvre salésienne en Allemagne et fonde sa première maison en Bavière. En 1928, à l’occasion de la béatification de Don Bosco, il fait connaitre le fondateur dans la région austro-hongroise. Lorsque, en 1935, le recteur majeur, Don Pietro Ricaldone, offrit l’Etrenne, il lui donna  comme thème : « Fidélité à Don Bosco Santo », cet engagement devint le programme de vie de Don Niedermayer.

La présence de Marie dans la vie de Sœur Antonieta

La Chronique poursuit : « Puis les Postulantes s’approchent de l’autel pour recevoir la Médaille, tandis que les Religieuses en chœur, accompagnées de l’harmonium, chantent la belle louange mariale : Risuoni pei Cieli ».

Au début de son voyage, il y a la Vierge Marie, qui devient pour elle la Guide et le Modèle pour sa vie consacrée. Sœur Antonieta, en effet, est connue pour sa bonté maternelle, son visage souriant et une mission particulière liée à une statuette de Marie Auxiliatreice, qu’elle a reçue en 1973 de Mère Ersilia Crugnola avec la recommandation de « la faire travailler». Elle a donc vécu l’appel à la transparence de Marie Auxiliatrice, pour être partout sa main bénissante, en particulier envers les malades et les personnes qui comptaient sur son intercession et beaucoup ont connu l’efficacité de cette bénédiction.

Video

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.