Rome (Italie). Le 12 février 2022, sœur Ruth del Pilar Mora, Conseillère pour les Missions de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice et les Collaboratrices du Secteur ont rencontré en ligne les missionnaires FMA qui ont eu leur formation missionnaire à Rome, dans la Maison Générale FMA de 2015 à 2021.

Les rencontres ont été organisées par continents, en trois horaires différents, afin de donner à chacune la possibilité d’être présentes : Asie et Océanie, Afrique et Europe, Amérique. Les FMA étaient connectées depuis de nombreux Pays du monde : Sri Lanka, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Timor, Mongolie, Cambodge, Inde, Bénin, Ethiopie, Congo Brazzaville, Madagascar, Kenya, Angola, Italie, France, Liban, Paraguay, Malte, Cuba, Venezuela, Brésil, Etats Unis, Argentine.

Dans son salut de bienvenue aux missionnaires, sœur Ruth s’est inspirée de l’homélie du Pape François pour la XXVIème Journée Mondiale de la Vie consacrée, le 2 février 2022, en s’attardant sur les trois questions du Pape – ‘’Par quoi sommes-nous poussés ?’’, ‘’Que voient nos yeux ?’’, ‘’Que tenons-nous dans nos bras ?’’ – et les a introduites dans l’expérience des missionnaires ad gentes.

Elle a souligné, en particulier, la capacité de marcher avec espérance, en habitant avec patience le temps et l’espace que Dieu offre, en générant la vie dans le silence, dans la fidélité quotidienne et dans la docilité aux petites choses qui sont reçues comme un don. ‘’Notre capacité missionnaire – a poursuivi la Conseillère – se mesure à la possibilité de laisser Dieu travailler en nous afin de continuer à tisser ce réseau missionnaire, en marchant ensemble dans l’Institut afin de construire des ponts de communion, de fraternité et d’abattre les murs de séparation. Nous sommes toutes appelées à descendre de Cana vers Capharnaüm et ‘Avec Marie être une présence qui génère la vie’’.

Les participantes ont été très reconnaissantes de cette occasion de rencontre virtuelle. Lors d’échanges vivants, elles ont exprimé leur profonde gratitude pour l’expérience d’interculturalité, de l’harmonie entre les cultures, de l’approfondissement charismatique ‘’au Centre de l’Institut’’, vécue pendant l’année ou les mois de formation et de préparation à la mission, insérées dans la Communauté Marie Auxiliatrice de la Maison Générale (RCG).

Pour conclure, sœur Ruth les a exhortées à poursuivre avec passion le chemin de la synodalité missionnaire, au service de la vie de tous, en particulier des pauvres. A la fin de chaque rencontre, tous les groupes des différents Continents ont exprimé leur désir d’avoir d’autres occasions afin de se retrouver sur le réseau pour partager la vie missionnaire.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.