Campos dos Goytacazes (Brésil). Du 20 au 24 septembre 2021 s’est tenu en ligne le 7e Congrès International du Savoir Scientifique (CICC), organisé par les Instituts d’Enseignement Supérieur du Centre Educatif Maria Ausiliatrice (ISECENSA) de Campos dos Goytacazes, Rio de Janeiro de la Province Mère Mazzarello ( BMM).

L’objectif du Congrès, maintenant dans sa 7e édition, est de créer un forum interdisciplinaire, créant des opportunités de connaissances et de recherche, favorisant l’échange de connaissances et la collaboration dans des projets. Le programme était divisé en 97 conférences, 84 cours de courte durée, 38 présentations et 7 tables rondes, qui ont abordé les perspectives post-pandémiques concernant les principaux domaines de la science et de l’innovation.

La plupart des activités visaient environ 3 000 professeurs d’université et membres du personnel académique, qui ont participé via une plate-forme multimédia, se connectant avec 14 pays, tandis que certaines conférences étaient ouvertes au public, via les canaux Youtube et Instagram, et d’autres exclusivement pour les étudiants, via la plateforme.

L’événement a débuté le 20 septembre 2021 avec la conférence « La science comme moteur d’innovation », animée par le Dr. Ekaterina Emmanuil Inglesis Barcellos et diffusée pour les abonnés sur la plateforme.

Lors de l’inauguration officielle, ouverte au public, la Dr. Maria das Graças Freire, coordinatrice générale du CICC, a présenté le programme des Journées, en mettant l’accent sur l’objectif de rendre la science plus familière aux étudiants et aux communautés.

Sœur Rosa Idália Pesca, directrice générale et Beth Landim, directrice adjointe, ont souhaité la bienvenue aux participants, soulignant l’importance de la recherche scientifique et de l’innovation pour la société d’aujourd’hui. Sœur Rosa Idália a exprimé sa gratitude à Sœur Suraya Benjamin Chaloub, Directrice émérite, pour avoir donné corps au projet des Instituts d’Enseignement Supérieur CENSA : « Au cours de ces 20 années d’existence, nous avons toujours travaillé avec audace, recherchant le meilleur pour nos étudiants et pour la société. Le savoir s’est acquis dans l’approfondissement de l’histoire, dans le partage des connaissances, dans la communication qui fait tomber les barrières culturelles, qui déplace les frontières et élargit le réseau de solidarité ».

Puis a suivi le salut de Sr. Teresinha Ambrosim, Provinciale de la Province Mère Mazzarello (BMM), de Rome (Italie), où elle participe au XXIVe Chapitre Général, et de Sr. Ivone Goulart Lopes, Collaboratrice dans l’Office FMA de la Pastorale des Jeunes et Responsable des Instituts d’Enseignement Supérieur, qui a félicité et encouragé l’ISECENSA pour l’initiative du Congrès.

La force de la foi et du pardon dans la construction d’une culture de paix” était le titre de la conférence tenue par le Dr Gustavo et le Dr Dila Póvoa, qui ont donné leur témoignage de foi et d’espérance. La table ronde “Qu’avons-nous appris avec la Covid-19 jusqu’à présent ? » a complété le scénario d’introduction aux Jours suivants.

Les élèves du Lycée ont également été impliqués dans le Congrès, et ont pu suivre quelques cours préparés pour eux. Des bourses d’études ont également été tirées au sort pour l’année 2022. «Notre souhait est que la Communauté Educative, les jeunes diplômés et les Professionnels saisissent cette opportunité : ce n’est qu’ainsi que les connaissances se multiplient. Tout cela est un enrichissement didactique, humain et salésien », a déclaré Beth Landim, motivant le Congrès.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.