Rome (Italie). Le 28 juin 2022, dans la salle Royale du Palais Apostolique de la Cité du Vatican, a eu lieu la première conférence pour la présentation du Jubilé 2025, avec la description des étapes pour la préparation à la célébration de l’Année Sainte et la présentation du Logo officiel.

Dans ses salutations, le Secrétaire d’Etat le Cardinal Pietro Parolin, rappelant la devise ‘’Pèlerins de l’espérance’’ du Jubilé ordinaire de 2025 – qui succède au Jubilé de l’an 2000 proclamé par Saint Jean Paul II et au Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, proclamé par le Pape François en 2015 – a déclaré :

‘’que cette devise puisse devenir pour le monde entier un contenu authentique à expérimenter. Les évènements de ces dernières années, de ces derniers mois, semblent obliger l’Eglise à fixer son regard sur la vertu théologale de l’espérance (…) et l’espérance appelle chacun de nous à être des bâtisseurs responsables d’un monde meilleur, comme l’a écrit le Pape François en vue de l’année jubilaire :

‘Nous devons (…) tout faire afin que chacun retrouve la force et la certitude de regarder l’avenir avec un esprit ouvert’’’.

Il s’agit d’un évènement qui attirera des millions de pèlerins à Rome sur la tombe des Saints Pierre et Paul et ‘’pour franchir la Porte Sainte selon l’antique tradition jubilaire’’, ‘’un évènement de foi, mais en même temps de culture et d’admiration de la beauté de ces lieux’’, comme l’a défini le Card. Parolin.

Les lignes d’orientation du parcours jubilaire ont été présentées par Mgr Rino Fisichella, Préfet du Dicastère pour l’Evangélisation, Section pour les questions fondamentales de l’évangélisation dans le monde :

‘’La célébration d’un Jubilé ordinaire implique une préparation qui demande des années pour l’implication qu’un tel évènement comporte’’, a expliqué Mgr Fisichella, qui a remercié les autorités civiles présentes pour leur collaboration à cette phase préparatoire du Jubilé, soulignant la nécessité de fournir aux Eglises locales présentes dans le monde des outils pastoraux pour que cet évènement ecclésial puisse être un soutien à la foi et une impulsion pour l’évangélisation.

Il y aura deux thèmes sur lesquelles, par volonté du Pape François, nous nous concentrerons au cours de ces deux ans qui nous séparent du Jubilé :

‘’L’année 2023 sera consacrée à la relecture des thèmes des quatre Constitutions Conciliaires, pour que l’Eglise puisse respirer à nouveau l’enseignement profond et actuel produit par le Concile Vatican II dont le 60ème anniversaire de l’ouverture sera célébré le 11 octobre. Pour cette occasion, une série de subsides sont produits afin de permettre à ceux qui n’ont pas souvenir de l’évènement de s’intéresser et d’entrer dans les mérites du Concile.

2024 sera une année consacrée à la prière, afin de créer un contexte favorable au Jubilé et de permettre aux pèlerins de se préparer à cet évènement d’une manière cohérente et efficace’’.

En présentant le Logo du Jubilé, Mgr Fisichella a souligné l’importance de l’aspect de la communication : ‘’Il sera nécessaire de permettre à des millions d’utilisateurs de devenir des pèlerins également à travers le numérique, et d’avancer sur les chemins, en capturant la beauté et le caractère sacré du moment à travers la réception des nouvelles (…). Le Logo du Jubilé exprime l’identité et le thème spirituel particulier, contenant le sens théologique autour duquel ce rendez-vous historique se développe et se réalise’’.

Giacomo Travisani, vainqueur du Concours International pour le Logo, parmi 294 propositions de 213 villes et de 48 Pays différents, réalisées par des étudiants, des studios de graphisme, des Institut religieux, des professionnels, des experts d’arts âgés de 6 à 83 ans, a assisté à la Conférence. ‘’C’était émouvant de passer en revue ces projets qui sont le fruit de l’imagination et de la foi simple des gens’’, a commenté Mgr Fisichella, qui a lu l’explication du Logo choisi par le Pape François parmi trois projets sélectionnés par la Commission d’évaluation :

‘’Le Logo représente quatre figures stylisées afin d’indiquer l’humanité venant des quatre coins de la terre. Elles sont enlacées les unes aux autres, afin d’indiquer la solidarité et la fraternité qui doivent unir les peuples. On peut voir que le premier est agrippé à la croix. C’est le signe, non seulement de la foi qui embrasse, mais de l’espérance qui ne peut jamais être abandonnée car nous en avons besoin toujours et surtout dans les moments de plus grande nécessité.

Il est utile d’observer les vagues qui sont en-dessous et qui sont en mouvement afin d’indiquer que le pèlerinage de la vie ne se fait pas toujours dans des eaux calmes. Souvent, les évènements personnels et les évènements du monde nous imposent, avec plus d’intensité, l’appel à l’espérance. C’est ce que souligne la partie inférieure de la Croix qui se prolonge en se transformant en une ancre, qui s’oppose au mouvement de la vague. Comme nous le savons, l’ancre a souvent été utilisée comme métaphore de l’espoir. L’ancre de l’espoir, en fait, est le nom que l’on donne dans le jargon maritime à l’ancre de réserve, utilisée par les bateaux afin d’effectuer des manœuvres d’urgence pour stabiliser le navire pendant les tempêtes.

Il ne faut pas négliger le fait que l’image montre que le chemin du pèlerin n’est pas un fait individuel, mais un fait communautaire avec l’empreinte d’un dynamisme croissant qui tend toujours plus vers la Croix. La Croix n’est pas du tout statique, mais elle aussi est dynamique, elle se penche vers l’humanité comme pour aller à sa rencontre et ne pas la laisser seule, mais lui offre la certitude de la présence et de la sécurité de l’espérance. Enfin, elle est clairement visible avec sa couleur verte, la devise du Jubilé 2025, Peregrinantes in Spem.

‘’Après l’été, le site officiel du Jubilé avec son application sera disponible’’ – a-t-il précisé – ‘’il s’agit d’un outil sur les évènements proposés afin d’aider les pèlerins, facilitant l’expérience spirituelle et culturelle de la ville de Rome’’.

Enfin, Mgr Fisichella a annoncé l’élaboration d’une première liste des grands évènements consacrés à certaines catégories. Le Jubilé des familles, des enfants, des jeunes, des mouvements, des associations, des personnes âgées, des grands-parents, des handicapés, du sport, des malades, des professionnels de la santé, etc. Le calendrier sera présenté d’ici la fin de l’année.

“Le prochain Jubilé encouragera grandement la recomposition d’un climat d’espérance et de confiance, signe d’une renaissance renouvelée dont nous ressentons tous le besoin” (Pape François).

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.