Librino (Italie). Le 21 octobre 2020 à l’occasion de la visite de la Mère Provinciale de la Province de la Sicile Madre Maddalena Morano (ISI), sœur Maria Pisciotta, à l’Oratoire du Centre de la Jeunesse S. Giovanni Paolo II de Librino (Catane) une peinture murale réalisée par un groupe de pré-adolescents et d’adolescents de l’Oratoire a été inaugurée.

Inaugurazione murale Librino

Le ‘’Projet Murales’’ est né en juillet comme une activité proposée par l’Oratoire durant l’été afin d’impliquer les jeunes dans un parcours de réflexion et d’intériorisation de certaines phrases de Dom Bosco et de Mère Mazzarello jusqu’à la réalisation graphique pour ‘’faire parler les murs’’ de l’Oratoire et transmettre un message éducatif salésien à qui y entre ou à qui y transite.

Ce projet a été coordonné par sœur Ermelinda Ardita et par sœur Giovanna Cozzo, FMA, qui ont guidé les enfants dans les différentes phases de réalisation, phases illustrées à la Mère Provinciale avec les paroles des jeunes eux-mêmes durant l’inauguration.

‘’Lorsque la Directrice de la Communauté, sœur Ausilia Mendola, nous a proposé de nous impliquer en utilisant nos talents et notre temps afin de créer une fresque dans notre Oratoire, nous nous sommes émerveillés, nous pensions que c’était une entreprise trop grande pour nous et que nous n’y serions jamais arrivés. Mais nous lui avons fait confiance. Guidés par sœur Ermelinda, nous avons commencé à réfléchir sur le sens de la fresque et de l’art en général. Qu’est-ce que l’art ? Somme toute il s’agit d’une forme de communication ! Ce qu’un livre dit avec les mots, l’art le transmet avec le dessin et les couleurs. Ce livre illustré doit parler de lui-même, il doit se raconter en stimulant la curiosité chez ceux qui le regarde, afin de susciter des questions et des réponses dans nos vies’’ (Aurora)

‘’Pour nous cet Oratoire est un lieu éducatif, où nous apprenons à vivre de nombreuses valeurs importantes. Il fallait, à travers la fresque, transmettre des messages éducatifs : quiconque la voit, de l’enfant à l’adulte, doit pouvoir comprendre un message qui l’aide à grandir dans sa vie’’. (Gabriele)

‘’Nous sommes allés à la recherche de quelques phrases de Dom Bosco et de Mère Mazzarello. Nous les avons lues et commentées afin d’en comprendre pleinement le sens. A la fin, le choix s’est arrêté sur celle-ci : ‘’Un seul est mon désir, celui de vous voir heureux dans le temps et dans l’éternité’’. Une phrase de Dom Bosco qui, selon nous, exprime très bien à quel point les sœurs et toute la Communauté Educative nous transmettent dans la vie quotidienne à l’Oratoire. Nous l’avons donc transformée en : ‘’Nous voulons que vous soyez heureux dans le temps et dans l’éternité’’ : c’est ce que, avec leurs vies, nous témoignent les sœurs à Librino et notre propre présence ici. (Silvia)

‘’Dans ce lieu, dès l’entrée, en lisant cette phrase nous nous interrogeons : Qui me veut heureux ? Qu’est-ce que ça veut dire ‘’dans le temps et dans l’éternité ?’’ Si nous arrivons du terrain de sport nous sommes stimulés par cette expression : ‘’Nous vous voulons’’. Le message est clair : Dom Bosco, Mère Mazzarello, les sœurs, les éducateurs et les animateurs, à travers un accompagnement constant et affectueux tout au long des phases de notre croissance au niveau humain et chrétien, nous veulent heureux maintenant et même après, dans l’éternité, c’est-à-dire toujours’’. (Samuele)

‘’Une fois que nous avons intériorisé le message, nous l’avons divisé en plusieurs scènes narratives comme dans les bandes dessinées et nous avons commencé à dessiner. Nous avons esquissé de nombreux croquis avant de réaliser les dessins qui ont donné vie à la phrase et à ce que nous avions dans nos têtes et dans nos cœurs’’. (Raffaele) 

‘’Après avoir dessiné le brouillon et fait des tests de couleurs sur papier, nous avons reporté le projet sur le mur et nous avons commencé à peindre’’. (Semira)

‘’Nous vous présentons les différentes scènes :

  • Joie : Dom Bosco qui joue avec les enfants.
  • Jeu et proximité : Mère Mazzarello qui joue au basket exprime la proximité et l’expression ‘’aimez ce que les jeunes aiment afin qu’ils aiment ce que vous aimez’’.
  • Formation, pour grandir ensemble : L’adolescent avec le portable à la main, cela symbolise son âme. Afin de fonctionner, le téléphone doit rester chargé, ainsi nous avons besoin de nous recharger à travers la prière et des moments de formation. Si je suis chargé, j’aurais un large réseau… si j’ai Dieu dans le cœur, je réussirais à me sentir bien avec moi-même et avec les autres.
  • Nous serons vraiment heureux :lorsque chacun de nous réalisera pleinement sa vocation de bon chrétien, de bon animateur, de bon parent et…
  • Mais le bonheur doit être vécu aujourd’hui, dans l’expérience que nous faisons de Dieu et dans les relations que nous vivons avec nos amis. Nous devons vivre la sainteté dans le présent à travers le bon exemple : voici les disciples avec l’auréole.
  • Nous ne sommes pas seul dans notre croissance : pour nous aider il y a Dom Bosco, Père, Maître et Ami… Il nous envoie des messages sur l’ordinateur qui, ce n’est pas par hasard, porte le logo de cet Oratoire, afin que nous puissions voir Dom Bosco et Mère Mazzarello dans nos sœurs, dans nos éducateurs, dans nos animateurs qui, par leur témoignage de vie, un petit mot glissé dans l’oreille – qui arrive aujourd’hui également par l’utilisation des réseaux sociaux – ne nous laissent jamais seuls’’. (Francesco, Giulia et Gaetano)

‘’Comme une grande étreinte, Marie Ausiliatrice avec son manteau, embrasse Dom Bosco, Mère Mazzarello, les familles et les jeunes… Aujourd’hui elle nous embrasse tous et nous donne l’Espoir que nous ne sommes jamais seuls’’. (Carlotta)

‘’Il y a bien d’autres liens et messages que l’on peut voir chaque fois que l’on regarde cette peinture murale : nous vous invitons donc à venir nous trouver et à cueillir ce message de renouveau que cette fresque veut livrer à tous’’. (Alessio)

‘’Pour nous tous ce fut une belle expérience de croissance et de travail en équipe. Nous avons vécu la joie de travailler ensemble, de partager nos idées mais également de pouvoir expérimenter le sacrifice et la patience durant ces après-midi ensoleillés à peindre cette longue paroi’’. (Dorotea)

‘’Un remerciement particulier à sœur Ermelinda qui nous a guidés dans cette belle aventure, qui nous a transmis la passion de l’art et de la beauté ; mais surtout parce qu’elle a écouté nos idées et nous a aidé à les réaliser. Merci de nous avoir fait confiance et d’avoir travaillé avec nous’’. (Sarah et Marzia)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.