Rome (Italie). Le 9 mars 2020, à la Faculté Pontificale des Sciences de l’Education « Auxilium » – Rome (Italie), se tient une Table Ronde sur le thème : « Femmes Education Eglise. Critiques et ressources pour une alliance éducative ».

Dans le contexte de la Journée Internationale de la femme et du début des célébrations pour le 50e anniversaire de l’érection à Faculté Pontificale Romaine, de 15h 30 à 17h 30, « l’Auxilium » organise une conversation entre les Ambassadrices du Saint Siège.

La Table ronde, animée par Andrea Monda, Directeur de “L’Osservatore Romano”, est une préparation idéale pour le Pacte Mondial sur l’Education qui sera signé au Vatican le 14 mai 2020.

Il est inhabituel que le Séminaire d’études soit promu dans la première Faculté Pontificale dirigée par des femmes, avec la particularité de la recherche dans les sciences de l’éducation, et que l’échange ait lieu avec des femmes qui, en raison de leur position ecclésiale et de leurs compétences, ont une perception et une expérience uniques d’Église.

Les Ambassadrices du Saint Siège, Sally Axworthy (Royaume-Uni), Elisabeth Beton Delègue (France), Franziska Honsowitz (Autriche), Grace RelucioPrincesa (Philippines), Miroslava Rosas (Panama), Mara Elvira Velasquez Rivas-Plata (Pérou) et Caroline Weijers (Royaume des Pays-Bas) offriront leur témoignage sur le trinôme “femmes église éducation” à partir de la particularité de leurs pays d’origine.

Écouter des voix venant de différents contextes et institutions est l’occasion de développer en synergie une nouvelle culture éducative qui, à partir d’un modeste lieu de périphérie, peut atteindre d’autres contextes de façon même inattendue.

Erigée par les Filles de Marie Auxiliatrice il y a plus de 50 ans, la Faculté Pontificale des Sciences de l’Education « Auxilium » exprime sa mission culturelle caractérisée par l’internationalité et l’inter culturalité, comme expérience consolidée et vécue et aussi l’objectif de la formation universitaire pour la construction d’identités fortes dans une société de plus en plus multiethnique et multiculturelle. Et ceci de la formation du professionnalisme éducatif en écoute constante des transformations de la société contemporaine et qui implique toutes les professions des plus traditionnelles aux plus innovantes et récentes.

C’est cette même mission que Benoît XVI a appelé « service de charité intellectuelle », déclinée dans la formation des nouvelles générations d’éducateurs et de professionnels de l’éducation.

 

Programme
Site Web de la Faculté Pontificale des Sciences de l’Educazion «Auxilium»

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.