Rome (Italie). Dans la Communauté Sainte Rose à Castelgandolfo, du 17 au 24 février, a eu lieu la Retraite Spirituelle pour les jeunes en Période de Vérification et d’Orientation et quelques unes en discernement, des Provinces italiennes.

L’expérience racontée par les jeunes participantes :

«Nous sommes arrivées à Castelgandolfo dimanche 17 février, jour où nous avons pu nous connaître davantage entre nous et avec le prêtre, le salésien don Francesco Galante, de la communauté salésienne de Livourne. Avec la célébration de la Messe nous avons commencé officiellement l’expérience de la Retraite Spirituelle.

Pour nous accompagner pendant ces journées, il y avait sr. Gabriella Garofoli, sr. Paola Casalis et sr. Elena Ongarato, Conseillères pour la formation respectivement des Provinces Romaine, Piémontaise et Triveneta. Elles nous ont guidées et accompagnées durant le temps du quotidien pour vivre en plénitude chaque occasion de rencontre avec le Seigneur. Chaque jour nous avons pu, en effet, nous approcher de la Parole de Dieu, vivre des temps de silence et de méditation, célébrer l’Eucharistie, rester devant Dieu durant l’adoration Eucharistique, partager nos doutes et le fruit de nos réflexions en faisant l’expérience d’une fraternité vivante entre nous.

Le thème qui nous a accompagnés a été celui du regard, un regard capable de chercher, de bouger, de changer et d’offrir l’espérance. A travers les lectures de l’Evangile et les réflexions sur certaines figures charismatiques de la Famille Salésienne, Don Francesco nous a orientées dans les dynamiques du discernement, nous permettant de saisir et de porter chez soi les instruments et les ‘’yeux’’ pour transformer la richesse reçue et commencer « la retraite spirituelle » du quotidien.

Durant la dernière journée passée à sainte Rose nous avons eu l’occasion de vérifier l’expérience parcourue, mettant en évidence la beauté de ce que nous avons vécu. A nous les jeunes du PVO a été offerte la possibilité d’une confrontation directe sur ce que chacune vit dans sa propre communauté, en dialoguant sur nos impressions personnelles et partagées qui accompagnent notre parcours.

Ce furent des jours intenses de silence et de prière mais aussi pleins de cette belle et saine allégresse dont Don Bosco et Mère Mazzarello ont été les maîtres. Nous ne pouvions qu’en faire un trésor, reconnaissantes pour tout ce que nous recevons et désireuses de continuer à cheminer ensemble pour approfondir la rencontre personnelle avec le Seigneur».

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.