Home Conseillère Visitatrice Sr. Silvia Boullosa

Sr. Silvia Boullosa

Suor Silvia Boullosa
Sr Silvia Boullosa – Conseillère Visitatrice

Elle est née à Montevideo (Uruguay) le 6 mars 1963. Elle a un frère jumeau. A l’âge de 10 ans elle rencontre les FMA et reçoit d’elles une formation religieuse. Enthousiaste du charisme salésien, très vite elle demande à faire partie du Mouvement Salésien des Jeunes et devient animatrice. C’est dans ce contexte qu’elle entend l’appel du Seigneur à le suivre de plus près. Elle fait sa première Profession Religieuse à Villa Colon (Uruguay) le 24 janvier 1985.

Elle fréquente l’Ecole Normale et enseigne pendant cinq ans, elle anime aussi la Pastorale scolaire et travaille à l’oratoire. Elle s’engage particulièrement pour la promotion des femmes pauvres et suit de près et avec passion les jeunes en situation de pauvreté et en danger. Elle complète sa préparation de Formatrice et pendant dix ans elle accompagne les jeunes dans les différentes étapes de préparation à la Vie Consacrée comme Fille de Marie Auxiliatrice : l’Aspirandat, le Postulat et le Juniorat.

Avec les sœurs de la communauté elle anime la paroisse « Saint Laurent » de Montevideo, confiée par l’Archevêque aux FMA qui depuis 1973 est animée par les religieuses. Pendant cette période elle est Animatrice de Communauté, elle a la Responsabilité de la Direction du Centre d’Education non formelle, elle est aussi membre du Conseil de l’Equipe Provinciale et s’occupe des œuvres sociales de la Famille Salésienne.
Elle est Vicaire Provinciale et depuis 2007, Provinciale de la Province Immaculée Conception (URU), et Présidente de la Conférence Interprovinciale du Cône Sud de l’Amérique Latine (CICSAL).

En 2008 elle participe au XXIIe Chapitre Général pour la première fois. Elle est élue par l’Assemblée Capitulaire comme Conseillère Visitatrice. Sr. Silvia accepte le mandat en citant les paroles de Mère Mazzarello, soulignant le courage qu’elle suscitait chez les sœurs parties pour la première fois en terre de mission, justement en Uruguay.

Pendant le XXIIIe CG on lui demanda de continuer le mandat de Conseillère Visitatrice pour six années de plus, elle répondit oui, avec disponibilité en se confiant à Marie.