Rome (Italie). La Mère Générale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, Sr. Yvonne Reungoat, adresse ses remerciements pour la vie et l’espérance, pour les voeux d’anniversaire reçus en provenance du monde entier.

« Chères sœurs,

A travers cette « lettre ouverte », je tiens à vous partager combien mon coeur a vibré. Je voudrais me joindre à vous, à chacune de vous, pour vous remercier des innombrables messages qui m’ont été envoyés le 14 janvier 2021 pour mon anniversaire.
Ils sont venus du monde entier par divers canaux de communication, ils sont une expression de l’esprit de famille toujours vivant, actuel, engageant. Certains sont des présences connues, d’autres jamais rencontrées, mais toutes unies autour d’un beau charisme : le Charisme Salésien !
C’est la source de notre esprit de « famille » et donc de ma gratitude que je vous exprime, à vous, aux membres de la famille salésienne, en particulier aux Confrères Salésiens; aux nombreux jeunes, laïcs et laïques qui, de différentes manières, m’ont « gratifié » d’expressions perçues, dans leur simplicité et leur spontanéité, comme un hymne à la vie !

Je me demande: comment nous pouvons parler de fête de la vie en cette période difficile et dramatique, où la pandémie a profondément blessé, et continue de blesser  notre mode de vie, causant des contagions, des morts, de la solitude, de la pauvreté, une perplexité existentielle, des difficultés à tous les niveaux, et non des moindres dans l’éducation ? Les guerres, la violence et les atteintes à la dignité de la personne humaine continuent d’avoir lieu dans de nombreuses régions du monde, en particulier pour les personnes faibles et sans défense. Il y a beaucoup d’urgences auxquelles la famille humaine est confrontée et il n’y a pas de solutions immédiates pour reprendre la « normalité » de la vie.

Face à cette réalité, je ne trouve pas d’autres mots appropriés pour vous dire que c’est le moment de soutenir et de partager la force de l’espérance, comme le suggère l’Etrenne 2021. L’espérance nous demande d’être des promoteurs et des artisans de vie, semant des graines de confiance, de solidarité, de lumière, de résurrection, là où les ténèbres et le découragement aimeraient être les maîtres.

La vie que nous célébrons et la vie que j’ai également célébrée récemment, est un merveilleux don de Dieu; c’est un mystère d’amour qui se découvre dans le cours du temps, à la fois dans les moments d’obscurité et dans ceux où l’horizon se montre dans toute sa clarté.
Dieu agit toujours avec créativité et même souvent nous surprend avec son action bienveillante.

Chaque jour qui naît est un nouveau jour, un jour où l’on a l’occasion de tout mettre au service de la vie : capacité, temps, compétences, expériences de foi, sentiments de tendresse et de fraternité si urgents aujourd’hui, choix concrets et actions pour donner confort, amour, joie, sourire, espoir à ceux qui n’en ont pas. En d’autres termes, soyez de petites lumières qui illuminent la vie quotidienne des gens de près et de loin. Nous savons que le bien de par sa nature même est contagieux et qu’il ne connaît pas de limites de temps ou de frontières géographiques.

C’est seulement dans ce contexte, je pense qu’il est possible de parler d’une « fête de la vie ». À plusieurs reprises, avec simplicité, je vous ai fait part de la Parole de Dieu qui accompagne mon parcours personnel : « Je me suis fait tout à tous» (cf. 1 Co 9:22).
Je vous remercie parce que je me sens soutenu par vos prières au cours de ce voyage.

Pour ma part, je peux vous assurer que vous avez une place privilégiée dans mon cœur et dans ma prière quotidienne, en particulier dans l’Eucharistie qui est la grâce par excellence.

Je vous souhaite de célébrer avec une vive participation, en tant que famille salésienne, les événements de ce mois de janvier : la bienheureuse Laura Vicuña, saint François de Sales et saint Jean Bosco.

Que Dieu vous bénisse et que Marie Auxiliatrice fasse brùler toujours davantage en vous toutes, le « feu missionnaire » caractéristique du Valdocco et de Mornèse”.

Rome, 19 janvier 2021

Sr. Yvonne Reungoat 
Supérieure Générale de l’Institut FMA

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.