Rome (Italie). La Neuvaine de l’Immaculée Conception – du 29 novembre au 7 décembre 2021 – insérée dans le temps de l’Avent, prépare l’attente du Dieu qui se fait homme : Marie, la ‘’pleine de grâce’’ devient entrailles accueillantes afin d’être la Mère du Sauveur et mère de tous, un signe d’espérance pour toute l’humanité.

Dans la tradition salésienne, dans la vie de Dom Bosco et de la Famille Salésienne, la célébration de la Solennité de l’Immaculée Conception est particulièrement significative car elle rappelle la naissance de l’oratoire, le 8 décembre 1841, et la consécration à Marie comme Fille de l’Immaculée Conception de Maria Domenica Mazzarello à Mornese, avec quelques jeunes.

La Proposition de la Neuvaine de l’Immaculée Conception de cette année, partagée par le Secteur pour la Famille Salésienne de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice suite à l’évènement capitulaire qui vient de s’achever et à l’approche de la célébration du 150ème anniversaire de l’Institut (1872-2022), se veut l’expression ‘’d’un remerciement particulier à Marie pour sa présence vivante et efficace lors de la préparation et de la réalisation du XXIVème Chapitre Général et tout au long de l’histoire de l’Institut’’, explique sœur Leslie Sándigo, Conseillère Générale nouvellement élue pour le Secteur.

La Neuvaine est en continuité avec le XXIVème CG, elle est un temps de grâce et une impulsion charismatique qui, comme le rappelle la Mère Générale de l’Institut FMA, Mère Chiara Cazzuola, dans son discours de clôture, ‘’cela ne s’arrête pas aujourd’hui, mais continue, il est donc temps de descendre de Cana à Capharnaüm, pas seules, mais avec Jésus et Marie, afin de partager la vie et la mission avec les jeunes et les laïcs, afin de laisser Dieu souffler dans nos vies et affronter avec courage les défis que nous rencontrerons’’. Mère Chiara a donc invité toutes les Filles de Marie Auxiliatrice à se confier à Marie, ‘’afin qu’elle nous aide à être des femmes qui savent apporter le vin nouveau de l’espoir dans notre histoire marquée par tant de souffrance et de fatigue, mais bénie par la douce Providence du Père’’.

La proposition se divise en trois points de réflexion offerts aux Communautés en préparation à la Solennité de l’Immaculée Conception : la parole, le geste et le regard de Marie, tirés de la Conférence tenue aux Membres du Chapitre Général le 17 octobre 2021 par sœur Linda Pocher, FMA, Professeure de Mariologie à la Faculté Pontificale des Sciences de l’Education « Auxilium », sur le thème : ‘’Marie et l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice. Dans le nom, l’identité éducative’’.

La Conseillère pour la Famille Salésienne termine sa lettre de présentation par un vœu :

‘’Que Marie nous aide à réveiller en nous la passion pour Jésus et la passion pour l’éducation ; à nous laisser interpeller par les défis avec un regard contemplatif et prophétique afin de pouvoir avoir un impact effectif sur l’Eglise et sur la Société, avec toute la Famille Salésienne, par des actions éducatives concrètes’’.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.