Histoire et identité

Famille salésienne histoire

Parcours de l’Office FMA de la Famille Salésienne Du XXe au XXIIIe Chapitre Général

XXe Chapitre Général

L’Office FMA de la Famille Salésienne (AFS) a été créé au XXe Chapitre Général en 1996. Les Constitutions des FMA modifiées par ce même Chapitre le décrivent ainsi :
« La Conseillère pour la Famille Salésienne offre des orientations pour que l’Institut apporte une contribution originale – féminine et mariale – à la croissance de la communion et de la collaboration dans la Famille Salésienne.
Elle anime avec une attention particulière les Anciennes Elèves pour qu’elles réalisent avec responsabilité et autonomie leur vocation de laïques.
Elle favorise les rapports avec les autres groupes et mouvements qui s’occupent de la promotion de la femme et de la défense de la vie (Art. 129 bis) »
Les Actes de ce même XXe Chapitre Général précisent les différents devoirs de la Conseillère FMA nommée à cet Office FMA :

* Renforcer la communion et la collaboration dans la Famille Salésienne
* Offrir à la Famille Salésienne cette contribution féminine et mariale que l’Institut se propose de continuer à approfondir.
* Soutenir et promouvoir, en fidélité à notre charisme de femmes consacrées pour l’éducation, tous les groupes qui s’engagent à travailler en faveur de la dignité de la femme et de la sauvegarde de la vie (Cf. XXIIe CG, p.98-99).

XXIIe Chapitre Général et l’Office FMA de la Famille Salésienne

Après ce Chapitre Général, L’Office FMA pour la Famille Salésienne a été configuré de la façon suivante :

1. Composition de l’Office FMA de la Famille Salésienne :
  a)  Trois associations :
    * Anciens et anciennes élèves des FMA
* Salésiens Coopérateurs/ Coopératrices
* VIDES International
  b)  Deux dimensions transversales  
    * Marie-femme
* Justice, Paix et intégrité de la Création (JPIC)
  c) L’Office des Droits de l’Homme (UDU)
     
2. Les dimensions transversales :
     
  Les deux dimensions transversales, Marie - femme et JPIC, répondent aux orientations données au XXIIe Chapitre Général. C’est ainsi qu’elles sont présentes dans les différents Office FMA de l’Institut. Les Constitutions et les trois derniers documents de Droit Propre : Dans les sillons de l’Alliance, Lignes d’orientation de la mission éducative des FMA, Coopération au développement, développent ces dimensions de différentes façons retenues comme essentielles à l’identité charismatique de la FMA.  

Les caractéristiques mariales des FMA sont décrites dans les Constitutions, de façon particulière dans l’article n. 4. Là on présente également ‘la vie samaritaine’, mystique et prophétique, que la vie consacrée est appelée à vivre pour répondre aux défis de ce moment historique. La réflexion à l’intérieur de l’AFS nous a portées à mettre en évidence la profonde synergie entre ses différentes parties. Nous pouvons voir que dans toutes ses parties se trouvent la défense de la vie et l’engagement solidaire dans le social, expressions concrètes de la finalité éducative du Système Préventif : former de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens.   
   

2.1. La dimension transversale Marie - Femme

La relation Marie – Femme, caractéristique du charisme éducatif de l’Institut, présente une affinité particulière par rapport à la FMA et à sa mission. En fidélité au projet de don Bosco, chaque FMA est la mémoire vivante de Marie, la Vierge du Magnificat, signe et témoin de l’amour de Dieu pour les jeunes.
Durant les deux premiers sexennats de l’Office, l’animation de cette dimension s’adressait surtout aux aspects regardant la femme.

Outre l’apport donné au Congrès Marial de 2004, organisé par la Faculté Auxilium : « Je te donnerai la Maîtresse » et «Le courage d’éduquer à l’école de Marie », se sont présentés certains devoirs. Parmi lesquels :

* L’engagement des communautés dans le soutien des femmes et des enfants en situation difficile
* L’étude des différentes thématiques féminines et leur implication éducative
* La participation dans le groupe de travail JPIC sur la traite des femmes et des enfants, en collaborant à la création du réseau Inter congrégation Talithà Kum
* L’organisation d’un centre de documentation sur la femme
* La contribution à la réflexion et à l’expérience éducative de l’Institut à la Commission sur le Statut de la Femme de l’ONU.

La transversalité de cette dimension durant les années précédentes se retrouve surtout dans l’interaction avec les autres Offices FMA, dans l’élaboration de certains documents de l’Institut et avec l’apport à certains séminaires inter Offices. En particulier on a pu voir cette interaction avec l’Office FMA pour la Pastorale des Jeunes sur le thème Système Préventif et situation de pauvreté, avec l’Office FMA de l’Administration dans la réflexion sur les femmes et le microcrédit et dans la publication du livre : La vie à pas de femme. Egalement avec l’Office FMA de la Communication Sociale, on a pu relever cette synergie à travers la collaboration à la Revue DMA dans les rubriques annuelles relatives à Marie – Femmes.

   

2.2. La dimension transversale de Justice, Paix et Intégrité de la Création (JPIC) 

L’éducation des jeunes les plus pauvres a été le don confié par Dieu à Marie Mazzarello avec ‘’l’intervention directe de Marie’’. En un sens plus large et implicite, la préoccupation pour la JPIC appartient au charisme de l’Institut.

            Les derniers XXe, XXIe, XXIIe Chapitres Généraux ont souligné ces valeurs dans les Orientations à actualiser dans les Provinces.
L’Eglise elle-même, à partir du Concile Vatican II, a renouvelé l’urgence de répondre aux problématiques du monde et pour cela a créé des Organismes qui rappellent vivement l’attention aux signes des temps. « L’action pour la justice, en effet, et la participation à la transformation du monde sont une dimension constitutive de l’annonce de l’Evangile ».

Dans la même ligne les Congrégations Religieuses se sont interrogées et progressivement ont renforcé leur engagement d’animer la Vie consacrée et de retrouver leur propre mission en considérant ces directives du Magistère à la lumière de la Doctrine Sociale de l’Eglise.
Le trinôme Justice, Paix et Intégrité de la Création, met en évidence les valeurs évangéliques essentielles au Règne de Dieu. Ils constituent le noyau central de la Bonne Nouvelle apportée par Jésus.
La solidarité évangélique génère, avec la promotion humaine et les projets pour le développement, un engagement personnel et communautaire pour rechercher les causes de l’injustice et collaborer à son élimination. L’injustice en effet, génère la pauvreté et la violence, non seulement envers les personnes et les peuples, mais aussi envers tout ce qui regarde la déprédation de la nature et toute espèce d’injustice envers la Création.   

L’AFS, à travers la dimension transversale JPIC, a le devoir de collaborer à intégrer ces valeurs évangéliques dans la vie et la mission de l’Institut, attentive à notre charisme et aux appels du monde dans lequel nous vivons.

3. L’office des Droits de l’Homme à Genève   

       L’Office des Droits de l’Homme représente l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice aux Nations Unies de Genève. Il a été créé en juin 2007 pour réaliser les directives des XXe, XXIe, XXIIe Chapitres Généraux,  en particulier : le choix de devoir être présentes, avec simplicité et courage, là où se décide la vie des jeunes, pour conjuguer l’Evangile avec l’histoire, la recherche des canaux qui dans l’opinion publique mondiale encouragent la reconnaissance des droits de la personne (XXe Chapitre Général) ; l’exigence de défendre les droits de tous, spécialement des jeunes et des plus faibles, en valorisant le dialogue et les possibilités de convivialité  entre les différentes cultures, groupes ethniques et confessions religieuses (XXIe Chapitre Général) ; la redécouverte de l’audace missionnaire du ‘Da mihi animas’ et l’invitation à témoigner l’amour prévenant de Dieu dans  des frontières toujours nouvelles (XXIIe Chapitre Général).

En juin 2008 les Nations Unies reconnaissent l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice (IIMA) comme association ayant un Statut Consultatif pour les questions relatives à des thèmes éducatifs, avec la possibilité d’être présentes et d’avoir voix soit à Genève soit à New York dans les rencontres des Nations Unies. La même reconnaissance avait été donnée au VIDES en 2003.

L’Institut choisit Genève comme siège pour y opérer parce que tous les organismes des Nations Unies qui s’occupent des Droits de l’Homme sont présents dans la ville, en particulier le Conseil des Droits de l’Homme et les organismes des traités. La présence à Veyrier-Genève d’une maison des FMA, La Salésienne, comme communauté travaillant dans l’école, facilite l’insertion de l’Office moyennant une convention avec la Province Lombarde (dont dépend la maison de Veyrier) et l’Association la Salésienne qui gère l’œuvre de la Salésienne.

L’Office des Droits Humains inséré dans l’Office FMA de la Famille Salésienne, commence son chemin aux Nations Unies représentant en même temps l’IIMA et le VIDES, en étroite collaboration avec l’association du VIDES International

L’identité traduit la mission de l’Institut : vision éducative favorisant chez les jeunes (surtout ceux qui se trouvent en situation de pauvreté) toutes les potentialités avec le devoir de défendre le droit à l’éducation, base pour l’accès à tous les autres droits. En collaboration avec le VIDES International dans l’espace de peu d’années se sont réalisées des actions qui font connaître l’œuvre de l’Institut des FMA et du VIDES.

La plus grande partie des actions sont des plaidoyers et des actions de groupes de pression pour que les Gouvernements démontrent de la cohérence  avec les engagements pris, de collaboration avec les experts indépendants, d’interventions pour faire connaître comment l’Institut opère sur le terrain éducatif,  de la formation des FMA, des Volontaires, des Salésiens Coopérateurs pour la promotion d’une éducation aux Droits humains qui traduit le système préventif dans le langage universel des Droits de l’Homme.

L’Office FMA de la Famille Salésienne après le XXIIIe Chapitre Général

Le XXIIIe Chapitre Général dans la révision des Constitutions a pensé qu’il était opportun de laisser à l’Office FMA de la Famille Salésienne l’unique tâche de l’attention à la Famille Salésienne, laissant à la responsabilité de l’Office FMA de la Pastorale des Jeunes ses autres devoirs. L’article 129 bis ainsi modifié se présente ainsi :

129 bis.  La Conseillère pour la famille Salésienne  propose des orientations afin que l’Institut offre son apport original Féminin et marial - pour que grandisse la communion  et la collaboration  dans la Famille Salésienne. Elle accompagne avec une attention particulière l’Association des anciens/anciennes élèves  pour qu’ils réalisent  en toute responsabilité et autonomie  leur vocation de laïcs.    Elle partage avec les salésiens de don Bosco l’animation   de l’Association des Salésiens Coopérateurs  et de l’Association de Marie Auxiliatrice.

Le XXIIIe Chapitre Général a pensé que la Conseillère de l’Office FMA de la Famille Salésienne devait collaborer avec les Salésiens dans l’animation de l’Association des Salésiens Coopérateurs et de l’Association de Marie Auxiliatrice. La proposition de rédaction a été soumise au Recteur Majeur de la Congrégation Salésienne qui l’approuva.

Le Secrétariat de la Famille Salésienne des SDB et la relation avec l’Office FMA de la Famille Salésienne.

1. Nature et finalité

Le secrétariat pour la Famille Salésienne est un organisme d’animation, de formation et de coordination institué par le XXVIIe Chapitre Général des Salésiens de don Bosco qui dépend directement du Recteur Majeur.
Sa finalité est d’animer la Congrégation en ce qui regarde la Famille Salésienne et de promouvoir la communion des différents groupes qui lui appartiennent tout en respectant leur spécificité et leur autonomie.

Le Secrétariat aide la Congrégation des SDB à assumer ses responsabilités que par la volonté de Don Bosco les Salésiens ont vis à vis de la Famille Salésienne, c’est à dire “maintenir l’unité de l’esprit et favoriser le dialogue et la collaboration fraternelle pour un enrichissement et une plus grande fécondité apostolique ».

2. Membres du Secrétariat

Le Secrétariat est constitué des membres suivants :

  2.1. Le délégué du Recteur Majeur pour le Secrétariat de la Famille Salésienne qui est le Secrétaire central du Secrétariat et qui accomplit les devoirs spécifiques confiés au Recteur Majeur.
  2.2. Les confrères salésiens qui ont le devoir d’animation dans les groupes de la Famille Salésienne pour lesquels la Congrégation salésienne a la responsabilité charismatique :
    * le Délégué Mondial des Salésiens Coopérateurs ;
* le Délégué Mondial des Anciens Elèves de don Bosco ;
* l’Animateur Spirituel de l’Association de Marie Auxiliatrice
* l’Assistant Central des Volontaires de don Bosco (femmes) ;
* l’Assistant Central des Volontaires Avec don Bosco. (hommes)
  2.3. Les trois membres de la Consulte de la Famille Salésienne
    * une FMA choisie par la Mère Générale (Pour ce sexennat Mère Yvonne a choisi la Conseillère pour la Famille Salésienne)
* deux membres élus par la Consulte.

 

 


OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.