Au Timor, Premier Congrès des patronages

Au Timor, Premier Congrès des patronages Fuiloro (Timor). Au cours du mois de septembre, s’est tenu, au Timor, le premier Congrès des patronages. Y ont participé des animateurs et des sœurs d’environ 20 patronages dépendant de 8 communautés fma dans lesquelles ils investissent beaucoup de ressources et d’énergies. Il y a longtemps que les fma de cette province souhaitaient pouvoir réfléchir sur le sens du patronage, dans cette terre du Timor et surtout sur l’apport que peut avoir ce type de travail éducatif pour la société. L’année dernière, avait été envoyé un questionnaire pour faire le point de la situation. Les fma, les animateurs et les collaborateurs laïcs ont eu quelques mois pour y réfléchir et y répondre. Ils ont eu, en outre, la possibilité d’exprimer leurs questions et leurs rêves enfouis dans un tiroir. Le Congrès était prévu pour le mois de juin à Dili (capitale du Timor) mais la situation politique incertaine l’a fait reporter en septembre en le déplaçant dans la petite ville de Fuiloro, loin des désordres et des manifestations.
Parti des éléments charismatiques et d'une relecture de l'expérience de Don Bosco et de ses lignes éducatives, la réflexion s’est poursuivie sur l'aujourd'hui de Timor, sur la base de tout ce qui a émergé dans les questionnaires. Puis ont été déterminés quelques aspects problématiques auxquels fut consacrée une journée entière : divisés en groupes on a essayé de déterminer des chemins praticables possibles pour donner une réponse à la réalité concrète. Voici quelques-uns des aspects pris en considération : le rapport avec les familles, la relation avec la société civile et ecclésiale, la formation des membres actifs de l'Église, le problème de la communication, la formation des animateurs, le patronage comme école de prière
Lors de l’assemblée finale, il est apparut opportun de souligner l’engagement que les animateurs devront prendre cette année dans le dialogue avec la société civile et veiller à une éducation à une juste citoyenneté en cette période où le Timor est entrain de vivre une situation de tension intérieure en vue des élections qui auront lieu l’an prochain. Une assemblée est prévue en février pour vérifier les chemins initiés.

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.