L’école salésienne en Amérique

L’Amérique. Au mois de mai 2019 on fête les 25 ans du Réseau de l’Ecole Salésienne en Amérique.

En terre américaine, depuis près d’un siècle, les Salésiens (SDB) et les Filles de Marie Auxiliatrice (FMA) consacrent leur vie et leurs énergies à l’activité apostolique, en particulier auprès des jeunes, en cherchant à adapter les enseignements des fondateurs et le charisme salésien dans chaque pays et à chaque époque historique.

Les scénarios où ils exercent leur mission constituent une mosaïque multiculturelle complexe, influencée par les forces de transformation de la globalisation et des progrès scientifiques et technologiques. Ces changements touchent particulièrement les régions les plus pauvres du continent et en elles la plus grande partie de la population, atteignant surtout les destinataires préférentiels de la mission salésienne.

Dans ce contexte, la première rencontre continentale des écoles salésiennes s’est déroulée à Cumbayà Quito (Equateur) du 15 au 25 mai 1994. Elle a été convoquée par Don Luc Van Looy et sr. Georgina McPake, Conseillers Généraux pour la Pastorale des Jeunes des SDB et des FMA, respectivement ; Il y avait 117 personnes. Cet événement a été une réponse aux signes des temps nouveaux, recherchant l’union des forces de la Famille Salésienne pour l’articulation de ses activités éducatives dans tout le continent, initiative qui est devenue remarquable comme l’Ecole Salésienne en Amérique (ESA).

La rencontre a eu comme thème « Processus éducatif salésien et cultures émergentes », créant un effort éducatif commun. Les points de réflexion de la rencontre ont été : réalité de la jeunesse, charisme salésien et école salésienne.

En 25 ans le processus s’est articulé au niveau continental, régional et provincial. Les options et les lignes opératives ont guidé le chemin de l’école salésienne sur le continent et ont servi de référence pour l’action éducative pastorale. Avec la participation de personnes engagées on a construit une réflexion, engendrant des projets et des moyens pour accompagner par des itinéraires pédagogiques adaptés, le processus vécu dans chaque réalité, dans chaque pays pour implanter le Système Préventif de Don Bosco dans le contexte américain.

Comme réseau, on célèbre le passage des 25 ans de travail éducatif sous l’égide de la pédagogie du Système Préventif, dont les principes de base sont la raison, la religion, la bienveillance et l’esprit de famille. On cherche à contribuer à la réalisation d’une société d’honnêtes citoyens et de bons chrétiens, renforçant les liens entre les diverses branches de la Famille Salésienne qui travaillent dans le domaine de l’éducation, avec les Provinces, les Directeurs, les éducateurs, les élèves, leurs familles, formant un grand réseau pour le développement éducatif du continent américain pour construire un avenir meilleur au moyen de l’éducation.

Après Cumbayà I en 1994, Cumbayà II, a eu lieu en 2001 avec la présence de 250 participants qui ont pris cette option. « Comme Famille Salésienne, fidèles au charisme de don Bosco, nous avons choisi une école et un Centre de Formation Professionnelle solidaire, présent dans la réalité des jeunes, où l’on vit la réciprocité, qui soient inclusives, éduquent à la dimension sociopolitique et développe une proposition d’éducommunication qui forment à la citoyenneté active, en donnant une réponse significative aux différentes formes de pauvreté ».

La troisième rencontre Latino-américaine s’est déroulée à Brasilia en 2008 et était intitulée : ESA III. Le thème de la rencontre a été « Signifier à nouveau la proposition éducative de l’école salésienne en Amérique dans son contexte interculturel ».

La quatrième rencontre qui s’est déroulée en 2017, dans la ville de Medellin, en Colombie, a été une invitation à étudier les nouvelles stratégies éducatives et pastorales de plus grande efficacité et d’impacte pour la croissance de l’ESA dans les prochaines années.

Durant la quatrième rencontre on présenta un livre intitulé « Educabarometro » qui est composé de deux partis. La première partie a été une série de 208 témoignages de personnes qui ont fait partie des Communautés Educatives et Pastorales de ces Institutions, appelés « histoires vues à la loupe ». La seconde partie a été le résultat d’un questionnaire réalisé avec 1175 personnes des équipes de direction, 5546 enseignants, 10710 familles et 27458 élèves.

En partant du travail des Provinces en réseau et des équipes centrales, on a lancé le processus de convergence vers une proposition qui guide les écoles et les Centres d’Education et de Pastorale (CEP) dans les années qui ont suivi ayant comme axe d’action. « L’attention aux besoins éducatifs des élèves ; la Formation permanente des acteurs du CEP dans les Ecoles Salésiennes ; la qualification de la proposition éducative-pastorale des Ecoles Salésiennes et de la Gestion Institutionnelle des Ecoles et des Centres de Formation Professionnelle ».

L’Ecole Salésienne Américaine a été enrichie et renforcée dans ces derniers 25 ans par les institutions et les choix charismatiques des différents groupes de la Famille Salésienne: Salésiens, Filles de Marie Auxiliatrice, Filles du Divin Sauveur, Sacré Cœur et Dames Salésiennes, qui ont donné vie à beaucoup d’écoles et de centres de formation professionnelle.

La réalité vivante de l’Ecole Salésienne d’Amérique avec ses rencontres respectives, ses politiques, ses lignes d’action et ses indications a été source d’inspiration et d’encouragement pour les écoles salésiennes du continent.

Per approfondire

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.