Message du Mouvement Salesien des Jeunes 2019

Ville de Panama. Le 23 Janvier 2019 à eu lieu, à la Basilique St Jean Bosco à Panama, le forum du Mouvement Salesien des Jeunes Mondial.

Le Forum a rassemblé environ 200 jeunes provenant de 30 pays et des 5 continents. Ils ont réfléchi au thème des JMJ : "Me voici, je suis la servante du Seigneur. Qu'il me soit fait selon ta Parole." Après un bon temps de travail et de réflexion, le matin, avec Don Angel Fernández Artime, Recteur Majeur des Salesiens et Mère Yvonne Reungoat, Mère générale des Filles de Marie Auxiliatrice (FMA), discutant sur différents sujets : témoignages d'Evangile, conversion, engagement, formation des laïcs, Droits de l'Homme, accueil des migrants, les jeunes ont élaboré un message pour tous les jeunes du Monde.

Message du Mouvement Salésien des Jeunes depuis Panama

Chers jeunes du monde entier,

nous, jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes (MJS), réunis à Panama à l'occasion de la 34eme Journée mondiale de la jeunesse, nous souhaitons partager avec vous les bénédictions que nous avons reçues lors de ces journées spéciales et vous encourager ensemble dans votre cheminement personnel et en tant que MJS.

Nous avons eu l'occasion de nous réunir au Forum Mondial du MSJ à la Basilique Saint-Jean-Bosco de Panama, le mercredi 23 janvier 2019. Apres avoir partagé nos expériences en groupes, nous avons échangé avec le Recteur Majeur et la Mère Générale en recevant de leur part, les réponses à nos questions et ensuite nous avons célébré ensemble l'Eucharistie. Après nous avons rejoint des milliers d'amis lors de la Fête mondiale du MSJ, où nous avons célébré la joie de notre foi selon la Spiritualité Juvénile Salésienne.

Ce message est le fruit de nos réflexions, de nos prières et de nos échanges en cette occasion spéciale. Que ces mots vous communiquent notre amitié et notre proximité.

La jeunesse est un cadeau. C'est un moment précieux de notre vie où nous pouvons découvrir qui nous sommes, nos talents et nos dons, nos faiblesses et nos défis; ainsi que discerner notre vocation, laïque ou religieuse. Nous avons tous une mission pour notre vie. Individuellement, chacun de nous a son propre chemin, mais c'est seulement la marche ensemble qui nous permet de participer à la mission ultime, le chemin vers le Christ. Jésus était aussi jeune et c'est précisément avec lui que nous sommes en chemin.

On nous dit souvent que nous sommes l'avenir de la société, l'avenir de l'Église. Pourtant, nous savons que nous faisons déjà aujourd'hui partie de l'Église et de la société. Nous devons parler et nous faire entendre, si nous voulons que notre voix soit vraiment entendue; mais nous avons besoin d’une formation solide pour que nos voix ne suivent pas simplement les modes du moment. Aujourd'hui, dans de nombreux contextes, la dimension institutionnelle de l'Église est une croix que les jeunes se retrouvent en train de porter sur leurs épaules. Il est temps de s'unir dans la solidarité et de faire en sorte que la voix des jeunes soit entendue dans l'Église et dans la société. Nous pouvons être l'Église qui marche "avec" les jeunes et pas seulement "pour" eux. Quelle joie lorsque les jeunes sont entendus, écoutés, aimés et accompagnés! Que le MSJ soit une maison, une famille, un lieu où la voix de l'Esprit et la voix des jeunes sont entendues.

Don Bosco a dit un jour que la vraie religion ne doit pas rester au niveau des mots, mais doit encourager la mise en pratique. Le plus important est de connaître personnellement Jésus et de lui permettre de faire partie de nos vies. Le MSJ n'est pas un passe-temps, un temps de divertissement. Faire partie du MSJ est un véritable engagement. Pour ce faire, il faut sortir de nos zones de confort, sortir dans la rue, servir les plus démunis et atteindre les banlieues. De plus, un tel engagement doit être vécu et partagé dans une communauté. Nous sommes conscients de pouvoir façonner le monde dans lequel nous vivons. Par conséquent, l'écologie intégrale, telle que présentée par le pape François dans sa lettre Laudato Si, devrait faire partie de nos processus de formation. L'écologie intégrale implique également des relations justes et réciproques entre l'homme et la femme, la reconnaissance de l'égalité des droits et des chances, notamment dans le domaine de l'éducation, et un travail commun. Parfois, nous nous demandons: quelle est notre responsabilité sociale en tant que MSJ? Vivons-nous cette dimension de notre foi?

Pour vivre tout cela et répondre à ces questions, nous avons besoin de plus de formation et d’accompagnement. Nous nous efforçons de rechercher et de demander plus d'opportunités de formation avec nos frères et sœurs de la Famille salésienne. Que notre formation dans le MSJ soit centrée sur le Christ, comme le demande la Spiritualité Juvénile Salésienne. Nous avons besoin de Don Bosco, nous avons besoin de Jésus. Prenons le temps dont nous avons besoin, sans subir de pression, pour prier, méditer et adorer Dieu, tout en discernant notre vocation et notre mission. C’est seulement ainsi que nous pourrons ressentir la joie que Dieu a placée au plus profond de notre cœur. La vraie joie est plus que le bonheur!

En réalité, la joie n'est pas un simple bonheur, mais un courant souterrain qui traverse nos vies. Le bonheur est un sentiment passager, mais la joie est éternelle. Don Bosco et Mère Mazzarello vivaient avec joie. Ils ont tout confié à Marie, ainsi Elle a tout fait dans leurs vies. La joie ouvre une brèche au-delà de l'oppression, de la tristesse et de la colère. Puisse cette joie la plus profonde apaiser les cœurs des jeunes de ces pays qui traversent une période difficile de leur histoire: le Venezuela, le Nicaragua, la République démocratique du Congo, la Corée du Sud, la Syrie et bien d’autres. Nous souhaitons exprimer aux jeunes qui sont dans la souffrance, notre solidarité et les assurer de nos prières.

Les défis d'aujourd'hui exigent des jeunes forts, prêts à les relever. Engageons-nous, en tant que MSJ, à former des jeunes désireux de réaliser leurs rêves, de s’engager pour les autres, de changer le monde, en partant de leur contexte local et quotidien, en suivant le Christ dans l’esprit de Don Bosco et de Marie-Dominique Mazzarello. Une parole prometteuse attend chacun de nous. Alors disons tous ensemble avec foi: "Qu'il se fasse en moi selon ta Parole".

Panama, dimanche 27 janvier 2019

XXIVème Journée Mondiale des Jeunes

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.