Identité et langage des élèves du XXIe siècle

Rome (Italie). Du 28 au 30 novembre 2018 la FIDAE nationale a proposé une série d’événements ayant comme titre « Miroir, miroir de mes désirs… Identité et langage des élèves du XXIe siècle », à l’Auditorium Augustinianum à Rome. Environ une vingtaine de Filles de Marie Auxiliatrice y participait pour représenter les Ecoles des 7 Provinces d’Italie.

Mercredi 28 novembre en matinée, il y eut la participation à l’Audience Générale du Saint Père et l’après midi le lancement du Congrès National, avec une prière animée par les jeunes Nomadelfia, les salutations de Virginia Kaladich, Président National FIDAE, et l’intervention introductive d’Ernesto Diaco, Directeur de l’Office National pour l’Education, l’Ecole, l’Université de la CEI.

Sur le thème « Agenda 2030 pour les nouvelles générations : regarder l’avenir ensemble » est intervenu Philippe Richard, Secrétaire Général de l’Office International de l’Education Catholique (OIEC), suivi du rapport de Johnny Dotti, pédagogue et administrateur délégué de ON entreprise sociale, sur le thème « Les nouvelles générations selon le point de vue d’un père éducateur social ». « Il invita à avoir un regard positif sur les jeunes de notre temps et surtout à lire les situations avec espérance et bénédiction.

Dans l’après midi du 28 novembre à la Basilique de S. Maria sopra Minerva, après la célébration Eucharistique présidée par Mgr Stefano Russo, le nouveau secrétaire général de la CEI il y eu un approfondissement artistico-cultuel : une intervention sur le Bienheureux Angelico par Anna Delle Folie, historienne de l’Art, avec un intermezzo musical du groupe Ethos Ensemble, guidé par le maître Michèle Pozzobonche qui servit de « contre point » au commentaire des images.

Le jeudi 29, animées par Francesco Giorgino, journaliste à la RAI, il y eut les interventions de Marco Bussetti, Ministre de l’Instruction, de l’Université et de la Recherche, sur « L’école en Italie et les développements de la présence de l’école paritaire dans le système scolaire italien ». Il a exprimé la volonté de « construire un tableau technique et de confrontation avec les Ecoles Paritaires pour trouver des solutions communes dans le bien de l’Institution Scolaire National ». Puis Simone Riccioni, acteur et producteur et Giorgia Benusiglio, écrivain, intervinrent sur « Les non qui rendent libres » avec référence au nouveau film à faire voir dans les écoles : « Ma seconde fois » sur le thème de la drogue.

En seconde matinée et dans l’après midi il y eut de nombreux ateliers. Parmi les thèmes abordés, les technologies numériques, le développement durable, la créativité, la lutte contre le boulisme et le projet « MOI, JE PEUX !» sur l’Encyclique Laudato si’ du Pape François.

L’intervention finale sur “Les nouvelles générations et les nouvelles fragilités : l’Atlas de l’enfance en péril en Italie et l’Agenda 2030 » par Giulio Cederna, journaliste. Un espace a été dédié à la présentation des livrets du Conseil National de l’Ecole Catholique « Eduquer dans le changement » et du XXe rapport du Centre d’Etudes de l’Ecole Catholique.

Le Congrès s’est terminé le vendredi 30 novembre 2018 avec la 73e Assemblée Nationale élective après avoir effectué les pratiques statuaires et proclamé les noms des nouveaux Conseillers Nationaux et des Commissaires aux Comptes qui, avec les Présidents Régionaux, formeront le Nouveau Conseil pour le mandat 2018-2021.

Ecris un commentaire
Il n'y a pas de commentaires pour cette entrée.
Soyez le premier à laisser un commentaire!

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.