Rivista DMA

Une année riche d’enseignements

Une année riche d’enseignements L’itinéraire capitulaire continue à orienter, comme un fil rouge, cette année de la Revue.

L’engagement à «être signe et expression de l’Amour de Dieu» signifie dans l’optique d’ être Témoins : de rencontre, d’écoute, de gratuité, d’espérance. Etre Témoins : réponse dans l’aujourd’hui de notre identité charismatique, pour être «sentinelles» qui veillent dans la nuit en attente  d’une aube qui doit venir.

DMA se présente avec de nouveaux articles : sur le thème de l’accompagnement, de l’éco-logie, du rapport amour-justice, des réflexions sur la réalité contemporaine. Camille suspend ses communications. Elle a décidé de passer la consigne, plein de surprises.

Les contenus de la Revue reflètent quelques événements qui marquent 2011. Du côté ecclésial, on célèbre en août à Madrid, les Journées mondiales de la Jeunesse sur le thème : «Racines et fondations en Christ, soutien de notre foi».

«Liberté religieuse, voie pour la paix» est le slogan choisi par Benoît XVI pour la Journée mondiale de la paix.

L’ Assemblée ONU a proclamé 2011 l’Année internationale de la Chimie, mais aussi –à partir du 12 août 2010– Année internationale de la jeunesse, tandis que le Conseil de l’Union Européenne célèbre l’Année Euro-péenne du Volontariat.
L’Etrenne du Recteur Majeur, sur le thème : «Venez et voyez», focalise l’attention de toute la Famille salésienne autour de la dimension vocationnelle de la pastorale. «Le critère de l’authenticité d’une bonne évangé-lisation est sa capacité à susciter les vocations», rappelle don Pascal Chavez.

L’important pour nous FMA est le centenaire de l’approbation pontificale de l’institut. Le premier article des Constitutions nous le rappelle : nous avons été approuvées le 7 septembre 1911 par le Pape Pie X alors que le Recteur Majeur était don Paul Albera et la Supérieure générale Mère Catherine Daghero. La même année s’est ouvert le procès pour la cause de béatification de Mère Mazzarello, déclarée sainte 40 ans plus tard (1951).

Dans le contexte des célébrations pour les 150 ans de l’unité italienne, nous collaborons, en tant qu’Institut, grâce au projet de recher-che réalisé par la faculté des Sciences de l’Education «Auxilium» sur la contribution des Filles de Marie Auxiliatrice à l’éducation des femmes en Italie dans les années 1872-2010.

Une année riche d’événements en 2011. Tant d’opportunités pour accueillir et accroître le don et l’engagement d’être témoins du Seigneur Jésus.

gteruggi@cgfma.org

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.