Mère Marinella Castagno (1984-1996)

Mère Marinella Castagno

Immagine di Madre Marinella Castagno   Mère Marinella Castagno fut appelée à faire partie du Conseil Général en 1973. Elle fit les visites canoniques dans plusieurs Provinces. De 1975 à 1984 elle est responsable de la pastorale des jeunes, rôle qui lui permit de connaître les différentes réalités éducatives et pastorales de l’Institut. Au cours du XVIIIe C.G. elle fut élue Supérieure Générale et de nouveau dans le XIXe C.G. elle fut confirmée dans ce service.
Dans cette période de nombreuses mutations qui atteignent tous les pays et se répercutent sur les personnes, sur les familles, sur les Institutions, l’Eglise et l’Institut s’investissent dans un travail de « nouvelle évangélisation ».

Les Synodes des Evêques en 1985 et 1987 auxquels la Mère participe, et les différents documents pontificaux, ont particulièrement marqué l’Institut, lequel va entreprendre un travail plus intense de meilleure connaissance des textes conciliaires pour les mettre en pratique, de reconnaissance et de collaboration avec les laïcs pour la nouvelle évangélisation, de la redécouverte de la vie consacrée et de sa mission dans l’Eglise et dans le monde.

Le revirement démocratique de l’Europe de l’Est (1989) a ouvert chez les FMA aussi , de nouveaux horizons inattendus d’évangélisation et d’éducation de la jeunesse, permettant à de nombreuses éducatrices salésiennes de travailler dans des pays où la vie religieuse était réduite à la clandestinité et où la jeunesse était privée depuis des années d’une éducation chrétienne et d’une culture adaptée aux besoins d’aujourd’hui.

Une meilleure prise de conscience féminine a rendu les FMA plus audacieuses spécialement dans le domaine de la promotion de la culture de la vie et de la réciprocité. Avec un désir toujours plus grand de vie intérieure, s’impose le devoir de répondre aux attentes des jeunes les plus pauvres et l’effort d’inculturation indispensable dans la création de nouvelles institutions pour les enfants à risque.

On remarque à tous les niveaux, la nécessité d’une préparation adaptée du personnel dans le domaine de la communication sociale. On met en route, avec l’aide du Département de la Communication sociale, créé à cette intention, tout un ensemble de moyens et d’initiatives pour qualifier les FMA, non seulement à comprendre et à se servir des nouveaux langages, mais aussi à être porteuses de culture dans ces milieux.

Quelques évènements significatifs marquent ces années : le centenaire de la mort de Don Bosco et la béatification de Laura Vicugna (1988), la béatification de Don Philippe Rinaldi (1990) et de Mère Madeleine Morano (1994). Pendant 12 ans comme Supérieure Générale, Mère Marinella guida l’Institut avec sagesse, simplicité et maternité, avec une perception aiguë des urgences du moment et une recherche perspicace des voies les plus adaptées à prendre dans une perspective à long terme.

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.