Maddalena Morano

Maddalena Morano

Une image de Maddalena Morano
Née à Chieri (Torino) le 15 novembre 1847, Madeleine Catherine Morano commença dès sa jeunesse, avec les enfants du lieu, (Buttigliera), un apprentissage pédagogique pour lequel elle donnera toute sa vie, surtout après avoir obtenu son diplôme d’enseignante. Riche de son expérience didactique et catéchétique, à environ 30 ans, sur les conseils de Don Bosco, elle put réaliser son désir de consécration qui remontait à sa première communion.
En 1879 elle est Fille de Marie Auxiliatrice et demande au Seigneur la grâce « de rester en vie jusqu’à ce quelle ait atteint la sainteté ».
Destinée à la Sicile en 1881, elle y commença une œuvre éducative féconde au milieu des enfants et des jeunes de cette population. Jetant constamment « un regard sur la terre et dix au ciel », elle ouvrit des écoles, des patronages, des foyers, des ateliers dans tous les coins de l’île.

Nommée Supérieure, puis Provinciale, elle assure aussi le travail de formation pour les nouvelles vocations de plus en plus nombreuses, attirées par son zèle et le climat communautaire qui se créait autour d’elle. Son apostolat varié est apprécié et encouragé par les Evêques qui confient à son zèle l’Oeuvre des catéchismes.
Consumée par une maladie tumorale, Sœur Madeleine Morano termine sa vie le 26 mars 1908, elle vécut en cohérence avec son idéal, toujours soucieuse de « ne jamais mettre des obstacles à l’action de la grâce en cédant à l’égoïsme personnel ».

Dans cette même ville Jean Paul II la proclama Bienheureuse le 5 novembre 1994. Sa fête se célèbre le jour de sa naissance sur la terre le 15 novembre. Son corps repose à Alì Terme (Messina).

Priere, Pensées de la Bienheureuse M. Morano

Curiosités liées au NOM de Mère Morano

Bibliografia

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.