François de Sales

S. François de Sales

Immagine di Francesco di Sales
François de Sales est né en Savoie (France) en 1567.
Il va à Paris pour y faire des études classiques, avec à terme une « maîtrise ès arts » (philosophie et arts libéraux).
Il profite de ce temps pour étudier la bible et la théologie. Il continuera sa formation à Padoue où il passera brillamment son doctorat en droit civil et ecclésiastique.
Nommé évêque de Genève, installé à Annecy, il s'emploiera à mettre en pratique les décisions du Concile de Trente, se consacrant avant tout à la réforme de son diocèse.

Prédicateur recherché, il sera aussi un directeur spirituel hors pair, offrant une spiritualité adaptée aux laïcs de toutes conditions (Introduction à la vie dévote), ei indiquant « aux âmes avancées en la dévotion » l'amour de Dieu comme l'essence de la vie spirituelle (Traité de l'Amour de Dieu).
Avec Sainte Jeanne de Chantal il fonde l'ordre de la Visitation qu'il continuera à diriger spirituellement.
Devenu prêtre, il se lance avec ardeur dans la prédication, se donnant corps et âme à l’évangélisation de la province du Chablais, presque entièrement passée au calvinisme.

Il comprit l’importance de la presse. Ecrivain remarquable, il sera le premier à utiliser le français contemporain. Grand humaniste, il fondera avec le Président du Sénat de Savoie, Antoine Favre, l’Académie Florimontane d’Annecy, qui regroupe l’élite intellectuelle et artistique de la région. À Thonon il s’occupera d’ouvrir un collège pour la formation de la jeunesse catholique. Dans cette même ville il accueillera les protestants convertis, surtout les enfants et les jeunes gens des deux sexes, afin qu’ils puissent être éduqués chrétiennement et apprendre les sciences ou quelque métier qui leur permette ensuite de gagner leur vie.

Il mourut à Lyon le 28 décembre 1622 ; le transfert de son corps à Annecy, le 24 janvier 1623, est à l’origine de la date de sa fête.

Canonisé en 1665, il a été proclamé Docteur de l’Eglise en 1877 ; en 1923 il devient Patron des journalistes et des écrivains catholiques. Don Bosco s’inspira de l’apostolat de Saint François de Sales, de sa bonté, de son humanisme et le choisit comme Patron de la Société salésienne.

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.