Marie-Dominique Mazzarello

Sainte Marie Dominique Mazzarello

Un'immagine di Maria Domenica Mazzarello
Sainte Marie-Dominique Mazzarello (1837-1881)
Co-Fondatrice de l’Institut des Filles de Marie-Auxiliatrice
Béatifiée le 20-11-38
Canonisée le 24-6-51

L’histoire de la vie terrestre de Sainte Marie-Dominique est relativement brève (44 ans) et on peut la diviser en quatre parties, comme autant d’étapes de maturité dans sa vie de chrétienne et de consacrée.

La première étape dure 13 ans, de sa naissance à Mornèse dans le Haut Monferrat (1837) à sa première communion (1850). Ces années se passèrent dans une ambiance familiale caractérisée par une solide vie chrétienne et par le lourd travail des champs.
Intelligente et volontaire, douée d'une riche sensibilité, Marie-Dominique s'ouvrit à la foi, accompagnée par ses parents et par Don Pestarino, son directeur spirituel.

Au cours de la seconde étape (1850-1860) on remarque un approfondissement de sa foi à partir de sa rencontre avec Jésus-Eucharistie qui la porte à donner sa jeunesse au Seigneur par le vœu de virginité et à participer intensément à la vie paroissiale, surtout en adhérant à l’Union des Filles de Marie-Immaculée. À 23 ans elle tomba gravement malade, contractant le typhus, ce qui ne fut pas sans conséquence pour sa vie. Elle abandonna alors le travail des champs, non seulement parce qu’elle n’avait plus la force physique nécessaire mais parce qu’elle avait l’intuition qu'une mission éducative l'attendait. C’est ainsi qu’elle se consacra à l’éducation des enfants du pays en les accueillant dans un atelier de couture, un patronage du dimanche et une maison de famille pour les petites filles orphelines.

Pendant la troisième étape, (1860-1872) elle s’ouvre toujours davantage au projet de Dieu sur sa vie et elle trouve dans sa rencontre avec Saint Jean Bosco (1864) une réponse plus complète à son désir apostolique. Ensemble ils fondèrent le 5 août 1872 une nouvelle famille religieuse dans l’Eglise au service de la jeunesse; Don Bosco en est donc le Fondateur et Marie-Dominique la co-Fondatrice.

Enfin, pendant la quatrième et dernière étape de sa vie (1872-1881) Marie-Dominique Mazzarello exerce sa maternité spirituelle, s'occupant de la formation de ses sœurs, voyageant souvent pour visiter les nouvelles fondations, accueillant les nouvelles vocations toujours plus nombreuses. Cette période est caractérisée par l’expansion missionnaire de l'Institut: Mère Mazzarello rejoint ses filles, désormais loin de Mornèse, par la parole écrite. Ces dernières années sont marquées par le don quotidien de sa vie dans l’exercice de la « charité patiente et bienveillante ».

Elle mourut à Nice Monferrat le 14 mai 1881, laissant à ses filles une solide tradition éducative. La fête liturgique de cette femme, simple et sage qui reçut le don de discernement, se célèbre le 13 mai.

OK Su questo sito NON utilizziamo cookie di profilazione, ma solo cookie tecnici e/o per il monitoraggio degli accessi. Se vuoi saperne di più clicca qui. Cliccando sul pulsante OK presti il consenso all'uso di tutti i cookie.